Vous êtes ici : Accueil
Instruction HéliSMUR
13 novembre 2015


Pour consulter l'instruction relative à la mise en conformité des missions héliSMUR avec la règlementation européenne de  l’aviation civile du 10 novembre, rendez-vous dans l'espace adhérents du site.

Sauvons les urgences du CH d'Aunay (Normandie)
02 novembre 2015
Collectif CH Aunay : sauvons l'hôpital, sauvons les ‪#‎urgences‬ : ‪#‎pétition‬ à faire circuler.
Communiqué de presse - 21/10/2015
22 octobre 2015

 

 

Lettre de M. Touraine à la FHF : il y a maintenant urgence à appliquer l’instruction sur le temps de travail des urgentistes

 

Nous nous félicitons de la lettre de la Ministre adressée à la FHF et aux présidents des conférences. Nous attendons maintenant que le recours au Conseil d’Etat déposé par la FHF soit  levé.

Il n’est que temps que l’accord signé le 22 décembre soit pleinement appliqué dans tous les établissements afin de remettre les urgentistes dans une dynamique positive. En effet, il est urgent de stopper l’hémorragie de démissions qui a entraîné cet été la fermeture de plusieurs services. Par ailleurs, il est nécessaire de former rapidement de jeunes urgentistes en nombre suffisant. Les candidats sont là mais la politique malthusienne de nombreux CHU ne leur permet pas de se former.

Si de nouvelles organisations sont nécessaires, ce n’est pas pour fermer des sites de proximité, main bien au contraire les maintenir grâce à des équipes territoriales d’urgentistes permettant de maintenir un maillage hospitalier assurant un accueil dans un service d’urgence dans un délai raisonnable.

Nous allons maintenant tout mettre en œuvre afin que les commissions médicales d’établissement se mettent au travail avec les urgentistes pour qu’au plus tard le 1er janvier l’ensemble du dispositif soit en place.

 

 

La FHF et la conférence des pdt de CME prêtes à mettre le feu à l’hôpital public en fin d'année?
13 octobre 2015

Chers collègues,

Comme nous vous l’annoncions nous assistons à une campagne  de lobbying de la part de La FHF (Fréderic Valletoux) et des conférences notamment celle des présidents de CME présidée par Fréderic Martineau qui se montre particulièrement active pour tenter de faire bloquer l’instruction. 

Presque un an après notre mobilisation on retrouve les mêmes sujets de désaccords avec ces fédérations sans aucune évolution de leur part malgré de multiples réunions.

Nos directeurs (pdt de CME, chef de pole) vont donc tenter dans les jours à venir de vous faire passer le message que, pour votre bien et dans votre intérêt, toute discussion sur la mise en place de l’instruction va être bloquée et qu’ils doivent fidélité à la FHF

Ne nous trompons pas le but de ces fédérations est de faire annuler cette avancée sociale majeure, facteur d’attractivité pour l’hôpital,  en tentant de retarder au maximum la mise en place de l’instruction dans nos établissements le temps que leur recours au conseil d’état ait une chance (ou pas..) d’aboutir.

Or l’instruction sur le temps de travail des urgentistes qui a vocation à s’étendre aux autres spécialités a été signée en décembre par la ministre.

Elle a bénéficié du soutien de SUDF et des 2 des plus importants inter- syndicats de PH : la CPH présidée par jacques Trévidic et de Avenir Hospitalier présidée par Nicole SMOLSKY .

Elle a été le fruit d’un large consensus au cours du premier semestre 2015. La FHF et les conférences des directeurs des centres hospitaliers généraux et de CHU ainsi que les conférences des Pdt de CME ont eu tout le loisir de faire valoir leur point de vue lors des multiples séances de négociations depuis janvier.

Nous avons fait des concessions sur la montée en charge des effectifs,  sur la sortie du temps de formation du temps posté ainsi que des propositions : équipes de territoires, financement, révision des décrets.

Donc maintenant ce que nous voulons cette instruction  se concrétise et on ne leur demande pas de refaire le match !

Concrètement la feuille de route des directeurs et des pdt de CME est donc  de mettre en place cette instruction en conformité avec les principes qui ont été énoncés en décembre.

En clair si les directeurs et les pdt de CME souhaitent s’affranchir de leurs obligations règlementaires en désobéissant aux ordres d’une ministre pour s’aligner sur la position de leurs cabinets de lobbying (FHFet conférences) dans l’optique de bloquer la seule réelle avancée sociale de ces 10 dernières années nous allons devoir probablement faire de même en cette fin d’année.

Nous sommes en contact régulier avec le cabinet de la ministre pour qu’elle s’implique personnellement dans ce dossier.

Nous avons spécifié à la FHF et aux fédérations que leur recours au conseil à titre conservatoire c'est-à-dire dans le cadre d’une procédure d’urgence alors que nous sortons de plus de 6 mois de négociations était vécu comme une déclaration de guerre contre les urgentistes et par la même contre toutes les spécialités qui doivent bénéficier des mêmes avancées sociales dans le cadre de la mission le Menn. Ce recours, s’il n’était pas retiré, aurait de graves conséquences au sein de nos hôpitaux

De votre coté vous devez donc :

  • Profitez des élections de CME à venir pour éliminer tout candidat qui officiellement ne se désolidarisera pas de la position de la FHF et du président de la conférence des pdt de CME : Fréderic Martineau. Si les candidats refusent de le faire vous devez vous présenter aux élections et faire barrage à ces candidats par une campagne active au sein de vos établissements (cf courrier en pj)
  • Saisir officiellement votre directeur pour qu’il se prononce sur la mise en place de l’instruction de décembre.   
  • Vous réunir pour refuser ce coup d’état des directeurs et des pdt de CME et surtout permettre la coordination de nos actions sur la région et ne national
  • Si nous ne bougeons pas  nous assisterons au départ progressif de nos collègues et au cercle vicieux des postes vacants puis de l’intérim avec l’effondrement programmé de nos structures d’urgences.

Encore une fois les textes sont avec nous et ce sont les directeurs et les pdt de CME qui jouent avec le feu.

Faites nous remonter les infos de vos services par vos délégués départementaux ou régionaux, nous vous donnerons bientôt la marche à suivre si les blocages actuels persistent et ne sont pas levés clairement et rapidement par la ministre. 

Si nos directeurs et pdt de CME  ne veulent pas reconnaitre à leur juste valeur les heures faites par les urgentistes ils devront bientôt courir après l’intérim médical et tout ça en pleine période de tension hivernale avec un mouvement social d’une ampleur inégalée.

Nous comptons sur vous !

Le ca AMUF

Grève au CH d'Issoire (Auvergne)
08 octobre 2015
L'AMUF représentée par Marie-Anne Bony - déléguée du centre hospitalier Paul Ardier d'Issoire - appelle les personnels médicaux à un mouvement de grève illimité à compter du 12/10/2015.

Afin de garantir un service public de qualité et dans l'intérêt de leurs patients, les médecins demandent : 
  1. que le service dispose de 11 postes de médecinq praticiens temps plein, hors intervenants extérieurs au service, afin d'assurer la présence de deux médecins H24 conformément aus recommandations de juillet 2015 sur la nouvelle organisation du temps de travaildans les services d'urgences
  2. la confirmations de la prise en charge financière par l'ARS du poste de PH paru au JO d'automne 2015 comme il était convenu initialement
  3. l'engangement écrit d'un projet de travaux, dans les plus brefs délais, pour agrandir ou déplacer le service des urgences avec la création de quatre lits d'UHCD
  4. les médecins s'associent officiellement à leurs collègues infirmier-e-s et demande que le service dispose de deux postes d'IDE H24 ainsi qu'une IAO en 12 heures. 

Presse


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • AGENDA
    Les RDV de l'AMUF
  • RESSOURCES
    Toute la doc.
BOUTIQUE
LES NOUVEAUX PRODUITS
Dans une tonalité intimiste et poignante, avec son expertise de médecin, Patrick Pelloux cherche une voie de reconstruction, avec une volonté acharnée de comprendre et de nous transmettre un chemin vers de nouveaux appuis. De la bienveillance à la capacit
Dans ce dernier tome des chroniques que Patrick Pelloux écrit depuis douze ans dans Charlie Hebdo, vous entrez tour à tour dans le quotidien des malades, des soignants, des hôpitaux, des urgences ou du système social, fait d'une poésie moderne et de dram
Dis-moi comment tu meurs, je te dirai qui tu es... et à quoi ressemblait ton temps. Médicale, littéraire, politique, sociale, artistique... une promenade passionnante dans l'histoire de France (et pas seulement). Délaissant momentanément les urgences d
Si vous mourez de peur, d'ennui, de faim. Si vous mourez d'envie de désir, d'amour. Si vous mourez de soif, d'inquiétude, de fatigue, de chagrin. Si vous mourez de rire, de vieillesse, de maladie. Si vous mourez dans votre lit, de mort naturelle, à pe
Pour vous aider, pendant vos stages, à mobiliser les connaissances acquises à l'IFSI et à savoir les appliquer aux cas des patients, les Editions Maloines ont créé la collection Mémentos de stage de l'infirmière. Des fiches condensées et faciles à consu
REFORME DE L’ HOPITAL: LA GRANDE VADROUILLE OU APOCALYPSE NOW?
Critique AMUF: Cinquieme édition du livre de Jean Marc Laborie « réanimation et urgences pré-hospitaliere aux éditions Frison-Roche. Sans grande surprise l’ouvrage est un lexique de l’exercice pré-hospitalier. La mise en page est lisible mais l’ouvrage n
    
NOS PARTENAIRES
bannière Stormette
VideoWall
Facebook
Rencontres AMUF
AmuhfL