l'AMUF soutient les urgentistes d'Orléans en grève depuis le 01 décembre

l’exemple du jour : Orléans des urgences au bord de l’implosion

Le témoignage d’un adhérent AMUF :
"A Orléans nos conditions de travail se dégradent  d'année en année !Plus de lits pour nos patients âgés et patients polypathologiques , T2A oblige !Tous les matins en fin de garde nous avons en moyennes 23 patients sur les brancards !les médecins sont usés ,l'équipe infirmière est épuisée !nous faisons grève depuis le début du mois , nous sommes assignés systématiquement .la grande majorité des médecins des urgences prévoit une reconversion dans les mois avenir si rien n'ai fait.Nous voyons partir nos collègues praticiens un par un !Voilà le quotidien des urgentistes d'Orléans "
La demission du chef de service

publié le 10 décembre 2008
AddThis Social Bookmark Button
SEO by Artio